Rencontre avec Daniel Dayan 4/12

Looking for Daniel Dayan

La construction social des festivals et des événements médiatiques

Animée par :

Guillaume Soulez, Professeur à l’université Paris 3

Olivier Thévenin,  Olivier Thévenin, Professeur à l’université Paris 3

Des études d’agenda aux travaux sur la réception, la sociologie des medias bute sans cesse sur la notion de « public ». Que signifie la notion ? Les publics ont-ils plus ou moins de stabilité ? Sont-ils toujours les émanations de collectivités préexistantes ? Peuvent-ils au contraire se constituer en réponse à des situations inédites, aux sollicitations de certains textes ? Existe-t-il alors des situations qui seraient « publigénes », et des situations qui seraient « publicides » ? Peut-il y avoir un public sans qu’il y ait parole ? La notion de « public » est-elle dissociable d’une activité de débat ? Peut-on faire partie d’un public par simple juxtaposition, voire même par la simple vertu d’un calcul statistique ? Enfin quel rapport la notion de public entretient-elle avec la notion d’audience et avec celle de « communauté » ?

Les travaux de Daniel Dayan tentent de répondre à ces questions. Ils ont porté :

  • Sur la construction du spectateur de cinéma.
  • Sur une typologie des publics de télévision.
  • Sur les styles de performance des publics politiques et sur les dramaturgies qui organisent celles–ci.

Parmi les publics étudiés :

  • Celui du cinéma classique américain.
  • Celui des grands rituels collectifs offerts par la télévision « cérémonielle ».
  • Celui des manifestations  de masse.

Le travail actuel de Daniel Dayan porte sur la façon dont les performances de différents types de public se combinent, se répondent ou s’affrontent en réponse à la construction médiatique du terrorisme.

Mardi 4 décembre 2018 de 10h00 à 12h00 : salle 49 Campus Censier